Les différentes attributions d’un antiquaire

antiquaire

Brocanteur ou antiquaire, on a tendance à confondre ces deux métiers. Le premier vend essentiellement des biens de différentes natures ayant peu de valeur. Le second œuvre particulièrement dans la collection d’objets rares en vue de les revendre. Justement, nous allons parler des différentes attributions d’un antiquaire dans les lignes suivantes.

Rechercher et acquérir d’objets rares

Pour information, un article est dit ancien quand sa conception date de plus de 100 ans. De ce fait, on prend en compte son ancienneté dans l’évaluation de sa valeur. Pour dénicher des articles anciens à remettre en vente, l’antiquaire passe son temps à assister aux diverses expositions. Il visite aussi les marchés aux puces, les brocantes ainsi que les vide-greniers. Sa principale attribution est donc de trouver des pièces uniques et originales. Il fait donc appel à ses connaissances en art et en histoire. Pour exceller dans son métier, il doit allier ces derniers avec de la curiosité et beaucoup de motivation. En effet, il ne parvient pas à dénicher des œuvres d’art du jour au lendemain. En outre, son savoir-faire lui permet de différencier une pièce originale et une copie. Pour estimer le prix de celle-ci, ce professionnel prend en compte certains paramètres comme sa rareté et son authenticité. 

Restaurer et commercialiser des articles anciens

Après l’acquisition de vos objets, vous pouvez faire appel à un antiquaire professionnel pour les remettre en état. Puis, il les exposera dans sa boutique. Le processus de restauration qu’il réalise permet de faire ressortir la beauté et la valeur des produits pour mieux les revendre. Il est exécuté dans un atelier particulièrement destiné à cet effet. Ainsi, ce professionnel procède à la remise à neuf lui-même. Toutefois, il peut solliciter les services d’un ébéniste ou d’un restaurateur de biens pour la réalisation de cette tâche. De même, il requiert parfois l’aide d’un expert de la culture avant de revendre un produit. En tout cas, les traces de remise en état sur les articles doivent être minimes. Ainsi, on évitera les incidences négatives sur leur valeur.

Estimer la valeur d’un objet d’antiquité

Si l’exercice de cette profession ne requiert aucun diplôme spécifique, ce professionnel dispose généralement d’une solide connaissance en histoire de l’art. Il peut donc détenir une licence ou un master rattaché à ce domaine. Par ailleurs, l’intervention de cet antiquaire expérimenté dans l’Oise est requise pour estimer la valeur d’un objet ancien. Il est appelé à se prononcer sur l’originalité de celui-ci. Grâce à ses connaissances, cet expert peut aisément déterminer l’ancienneté du produit en question et sa rareté. De plus, il est en mesure de déterminer s’il est original ou s’il s’agit d’une imitation. Alors, pour faire évaluer vos objets rares, vous pouvez contacter ce professionnel. Dans sa recherche de la perle rare, il peut se rendre chez vous à votre demande.

Bref, l’antiquaire est une personne œuvrant dans la vente d’articles d’antiquité. Il consacre la plupart de son temps à la quête d’objets de valeur pour les exposer dans son magasin. Enfin, ce technicien est généralement sollicité dans le cadre de l’évaluation et l’authentification d’une pièce particulière. Mais il peut aussi vous accompagner dans le processus de transaction de vos œuvres d’art.

Related Post