Comment élaguer correctement un arbre ?

astuce-élagage

Que ce soit pour enlever des branches disgracieuses, malades ou mortes, l’élagage est un entretien indispensable. Il permet non seulement de préserver la santé de l’arbre, mais aussi d’améliorer son esthétique en guidant sa pousse. Si sa réalisation doit être confiée à un professionnel, c’est qu’il y a beaucoup de règles à respecter. Périodicité, technique, soins, entretien…autant de paramètres à prendre en compte avant de tailler une plante. Suivez ces conseils pour élagueur astucieusement vos végétaux.

Le bon moment pour tailler un arbre

La saison idéale se trouve entre le mois d’avril et de juin. Durant cette période, la phase de photosynthèse est lancée. La plante a passé le pic de montée de sève et peut se cicatriser plus rapidement. Vous pouvez aussi émonder en hiver en évitant les gros gels. Dans tous les cas, vous ne devez pas procéder au début de la période printanière. Tout simplement parce qu’à ce moment-là, les arbustes utilisent leurs feuilles pour amorcer leur cycle de photosynthèse. Les tailler revient ainsi à les endommager ou les affaiblir. Il faut aussi éviter d’ébrancher les plantes avant l’écroulement des feuilles, car les plantations constituent leur stock d’éléments nutritifs pour pouvoir produire les premières feuilles à l’arrivée du printemps. Si vous avez du mal à choisir la bonne saison pour ébrancher vos végétaux, vous pouvez demander conseil à un professionnel. Alors, n’hésitez pas à contacter un professionnel comme cet artisan élagueur dans le Vaucluse sur ce site. Avec son expérience, il déterminera facilement le moment propice à l’émondage de vos végétations. Il choisira aussi la meilleure technique d’entretien.

Les outils à privilégier

Pour émonder un végétal, il faut d’abord s’équiper de tous les outils adéquats. Leur choix dépend de la taille de la branche à enlever. Pour les petits volumes, employez un ébrancheur ou un simple sécateur. Mais pour les plus grands, l’utilisation d’une scie arboricole sera requise pour réaliser une coupe propre. Enfin, pour les grandes tiges de plus de 5 centimètres de diamètre, l’usage d’une tronçonneuse sera nécessaire. Si vous ne savez pas où se procurer d’un tel équipement, vous pouvez embaucher un expert en travaux d’élagage.  Il viendra sur les lieux avec tout le bon matériel pour mener l’opération convenablement.

La pratique d’élagage proprement dite

Avant d’émonder une plante, assurez-vous d’avoir un outil de coupe propre. Il doit également être bien affûté pour pouvoir tailler efficacement les branches. Dans le cas d’une scie, aucune dent ne doit être manquante au risque de déchiqueter l’arbuste. D’ailleurs, s’il s’agit d’une tronçonneuse, la chaîne doit être bien robuste. Et pour éviter une éventuelle infection, il est impératif de nettoyer et stériliser les outils entre les abattages.

Concernant la technique de coupe, pour les petits branchages, il n’y a aucune règle particulière. Il faut tout simplement procéder de manière nette et précise. Mais les choses se compliquent un peu quand il s’agit de couper les plus grandes branches. L’idéal est donc de confier la mission à un élagueur expérimenté.

Quelques règles de sécurité

Mis à part les outils de protection classique comme les gants et les lunettes, il faut aussi être vigilant au lieu d’intervention. S’il se trouve à hauteur d’homme, aucune précaution particulière n’est à prendre. Par contre, si vous devez enlever des branches plus hautes, l’usage d’un échenilloir tout comme la sécurisation de l’espace environnant sont cruciaux.

Related Post