5 raisons de consulter un kinésithérapeute

kinésithérapeute

1 / La gestion de la douleur

La gestion de la douleur est probablement la raison la plus courante pour laquelle les patients consultent un kinésithérapeute. Qu’il s’agisse d’une douleur résultant d’une blessure récente, d’une ancienne blessure ou même d’une douleur chronique due au fait d’être assis à un bureau toute la journée, la kinésithérapie ciblera spécifiquement la zone problématique et identifiera les problèmes sous-jacents qui pourraient aggraver la douleur. À partir de là, le kiné utilisera une combinaison de thérapies pour soulager les symptômes et éviter qu’ils ne se reproduisent.

2 / Les exercices pendant la grossesse et le post-partum

Pendant la grossesse et l’accouchement, le corps de la mère subit de nombreux changements et beaucoup de stress. De nombreuses futures et nouvelles mères optent pour un coach personnel afin d’aider leur corps à se rétablir.

Grâce à sa connaissance des effets sur les muscles, les ligaments et les articulations, le kiné sait ce qu’il convient de faire dans les premiers mois suivant l’accouchement. Un kinésithérapeute spécialisé dans la santé des femmes peut également traiter des problèmes tels que l’incontinence qui survient parfois après l’accouchement. L’incontinence peut être causée par l’affaiblissement des muscles du plancher pelvien, de la vessie ou des intestins.

Le kiné vous aidera à élaborer un plan post-partum pour augmenter votre activité en toute sécurité, renforcer les zones qui ont été étirées ou affaiblies pendant la grossesse, et même vous aider à perdre le « poids de bébé ». Il pourra utiliser du matériel adapté comme un coussin de kinésithérapie.

3 / Les vertiges et étourdissements

Les vertiges, les étourdissements et les problèmes d’équilibre sont souvent le signe d’autres problèmes qui peuvent être traités par la kinésithérapie. Le kiné peut traiter les sources courantes de vertiges, comme les problèmes de l’appareil vestibulaire de l’oreille et les dysfonctionnements de la colonne cervicale.

Dans de rares cas, les étourdissements peuvent être le signe de problèmes médicaux graves. Si vous présentez ces symptômes, vous devez toujours consulter un médecin avant de commencer des séances de kinésithérapie. Une fois qu’il aura écarté les problèmes graves tels qu’un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque, vous pourrez lui demander si la kiné est un traitement viable.

4 / L’amplitude des mouvements

Contrairement à la croyance populaire, la raideur, la douleur et la détérioration de la mobilité ne sont pas des éléments normaux du vieillissement. Cependant, ces problèmes sont assez courants en raison de la nature répétitive de nombreux emplois, que vous soyez athlète, ouvrier ou employé de bureau.

Le kiné utilisera des exercices spécifiques pour faire bouger en toute sécurité les articulations et les tissus mous du corps afin d’étirer progressivement les muscles pour élargir l’amplitude des mouvements et améliorer la mobilité au fil du temps. Ces exercices se déroulent généralement sur plusieurs séances et sont associés à des exercices prescrits à domicile.

5 / La douleur chronique

Qu’il s’agisse d’une douleur sourde récurrente ou d’une douleur aiguë persistante, si vous vivez avec une douleur chronique qui persiste pendant plus de quelques jours, il est peut-être temps de consulter un professionnel.

La douleur est généralement un signe qu’il pourrait y avoir un problème sous-jacent qui doit être traité. C’est notamment le cas des douleurs cervicales, qui sont souvent dues à une mauvaise posture. Un kinésithérapeute peut diagnostiquer ces problèmes et établir un plan de traitement complet et continu pour soulager la douleur et éviter qu’elle ne se reproduise.

Related Post